plus d'explications dans l'anti-rebond
authorPaul Kocialkowski <contact@paulk.fr>
Fri, 1 May 2015 10:16:47 +0000 (12:16 +0200)
committerPaul Kocialkowski <contact@paulk.fr>
Fri, 1 May 2015 10:16:47 +0000 (12:16 +0200)
applications-logiques.tex

index afa5106..ceb02ca 100644 (file)
@@ -252,9 +252,9 @@ Afin de supprimer ces rebonds électriques, on met en place un système à base
 \item[--] À la mise sous tension (quand le bouton n'est pas pressé), le condensateur se charge au travers des résistances $R1$ et $R3$ : c'est un circuit RC avec $R = R1 + R3 = 8$ k\ohm.\\
 La constante de temps associée à la charge est donc : $\tau_C = C \cdot R = 10 \cdot 10^{-6} \cdot 8 \cdot 10^3 = 80 \cdot 10^{-3} = 80$ ms.\\
 Le condensateur se charge jusqu'à ce-que la tension entre la base du transistor et la masse atteigne la valeur qui correspond au pont diviseur de tension de $R1$ et $R2$, soit : $5 \cdot \frac{2,7}{2,7 + 7,5} = 1,3$ V. Comme l'émetteur du transistor est porté à la masse, cette tension est directement la tension base-émetteur et assure la saturation du transistor (sans pour autant risquer de l'endommager). On a donc un état logique bas à la sortie $H$.\\
-\item[--] Quand le bouton est pressé, la base du transistor est directement portée à la masse et le condensateur commence sa décharge à travers la résistance $R3$. La constante de temps associée à la décharge est donc : $\tau_D = C \cdot R3 = 10 \cdot 10^{-6} \cdot 500 = 5 \cdot 10^{-3} = 5$ ms.\\
-\item[--] Les rebonds du bouton portent pendant un temps très court le circuit dans son état de charge, mais la constante de temps de charge $\tau_C$ est bien supérieure à $\tau_D$ : la durée des rebonds n'est pas suffisante pour compenser la décharge. Globalement,\ le condensateur va continuer de se décharger en étant peu rechargé durant les rebonds. Finalement, quand les rebonds cessent, le condensateur est rapidement déchargé.\\
-\item[--] Quand le bouton est relâché, le condensateur qui est déchargé va commencer sa charge avec la constante de temps $\tau_C$. Les rebonds du bouton vont cette fois-ci à nouveau décharger le condensateur : comme la décharge est encore une fois plus rapide vu $\tau_D << \tau_C$, le condensateur va globalement rester déchargé pendant les rebonds du bouton. Une fois les rebonds terminés, le condensateur va pouvoir terminer sa charge. Expérimentalement, on constate que le transistor devient à nouveau passant plusieurs millisecondes après la fin des rebonds.\\
+\item[--] Quand le bouton est pressé, la base du transistor est directement portée à la masse et le condensateur commence sa décharge à travers la résistance $R3$. La constante de temps associée à la décharge est donc : $\tau_D = C \cdot R3 = 10 \cdot 10^{-6} \cdot 500 = 5 \cdot 10^{-3} = 5$ ms. Le transistor porté à la masse se bloque et la sortie $H$ devient un état logique haut.\\
+\item[--] Les rebonds du bouton portent pendant un temps très court le circuit dans son état de charge, mais la constante de temps de charge $\tau_C$ est bien supérieure à $\tau_D$ : la durée des rebonds n'est pas suffisante pour compenser la décharge. Globalement,\ le condensateur va continuer de se décharger en étant peu rechargé durant les rebonds et la charge du condensateur de sera pas suffisante pour que le transistor devienne passant. Finalement, quand les rebonds cessent, le condensateur est rapidement déchargé et la sortie $H$ reste à un état logique haut.\\
+\item[--] Quand le bouton est relâché, le condensateur qui est déchargé va commencer sa charge avec la constante de temps $\tau_C$. Les rebonds du bouton vont cette fois-ci à nouveau décharger le condensateur : comme la décharge est encore une fois plus rapide vu $\tau_D << \tau_C$, le condensateur va globalement rester déchargé pendant les rebonds du bouton. La charge du condensateur n'est pas suffisante pour que le transistor sature et la sortie $H$ reste à un état logique haut. Une fois les rebonds terminés, le condensateur va pouvoir terminer sa charge et faire saturer le condensateur, pour amener la sortie $H$ à un état logique bas. Expérimentalement, on constate que le transistor devient à nouveau passant plusieurs millisecondes après la fin des rebonds.\\
 \end{itemize}
 
 C'est donc le fait que le temps caractéristiques de charge ($\tau_C$) est grand devant le temps de décharge ($\tau_D$), mais également devant la durée des rebonds, que l'on évite les rebonds. Avec le dispositif anti-rebond en place, on peut constater que le système fonctionne correctement, comme en atteste le chronogramme \ref{chronogramme-compteur-fonctionne}.\\