terminilogie des états du transistor
authorPaul Kocialkowski <contact@paulk.fr>
Fri, 1 May 2015 10:20:57 +0000 (12:20 +0200)
committerPaul Kocialkowski <contact@paulk.fr>
Fri, 1 May 2015 10:20:57 +0000 (12:20 +0200)
phenomenes-circuits-temps.tex

index 28b5d5c..64ffe4f 100644 (file)
@@ -77,11 +77,11 @@ Le principe de fonctionnement des circuits résonants repose sur l'agencement pr
 
 Pour créer des oscillateurs, on aura besoin en plus d'utiliser certains composants logiques actifs.
 
-La diode et le transistor sont deux éléments qui existent dans une très grande variété. On décrit brièvement deux modèles dont le fonctionnement est basé sur les propriétés des semi-conducteurs : la diode à jonction NP et le transistor NPN. On n'expliquera pas ce fonctionnement car il est trop complexe. Cependant on va juste expliquer brièvement comment on s'en sert dans les applications qui nous intéressent. 
+La diode et le transistor sont deux éléments qui existent dans une très grande variété. On décrit brièvement deux modèles dont le fonctionnement est basé sur les propriétés des semi-conducteurs : la diode à jonction NP et le transistor NPN. On ne cherchera pas à expliquer ce fonctionnement vu sa complexité. Cependant on va juste expliquer brièvement comment il est utilisé dans les applications qui nous intéressent. 
 
 La diode est un dipôle permettant de ne laisser passer le courant que dans un sens unique, à partir du moment où une tension suffisante est appliquée à ses bornes. Généralement la tension seuil vaut : $V_{seuil}=0,7$ V.
 
-Le transistor est un tripôle, ses branches\footnote{Voir le symbole sur la figure\ref{symboles}.} sont appelées collecteur (C), base (B) et émetteur (E). Il possède différents modes de fonctionnement : en régime linéaire ou en commutation, seul le second mode nous intéresse ici. Dès lors que la tension entre la base et l'émetteur et suffisante (généralement le seuil est de $0,7$ V), et qu'un faible courant arrive par la base, un courant plus important peut circuler entre le collecteur et l'émetteur
+Le transistor est un tripôle, ses branches\footnote{Voir le symbole sur la figure\ref{symboles}.} sont appelées collecteur (C), base (B) et émetteur (E). Il possède différents modes de fonctionnement : en régime linéaire ou en commutation, seul le second mode nous intéresse ici. Dès lors que la tension entre la base et l'émetteur et suffisante (généralement le seuil est de $0,7$ V), et qu'un faible courant arrive par la base, un courant plus important peut circuler entre le collecteur et l'émetteur : on dit que le transistor est passant ou saturé. Quand la tension base-émetteur n'est pas suffisante, le transistor est dit bloqué : aucun courant ne peut circuler par le jonction collecteur-émetteur. Dans les applications que l'on réalise, on cherchera par exemple à porter l'émetteur du transistor à la masse de sorte que la tension entre la base et la masse corresponde à la tension base-émetteur, ce-qui pourra simplifier la compréhension des montages.
 
 Ces deux derniers éléments sont extrêmement utilisés en électronique numérique, notamment dans la confection de portes logiques\footnote{Voir la section \ref{section_logique} en page \pageref{section_logique}.}.